Superstitions au théâtre

Les principales croyances à découvrir

Légendes, mythes ou faits historiques, le monde du théâtre est rempli de superstitions en tout genre. Commençons par l’une des plus populaires.

 

La couleur verte

S’il y a bien une couleur à éviter au théâtre c’est le vert. Ne voyez pas là un fashion faux pas, mais un fait purement chimique. A l’époque les pigments utilisés pour teindre les costumes en vert, à savoir le cyanure et le dioxyde de cuivre avaient causé la mort de plusieurs comédiens. Il est même dit que Molière se serait éteint vêtu de vert, alors mythe ou réalité ? N’ayez crainte, vous pouvez venir aux ateliers théâtre vêtus de vert, la chance vous sourira sans doute davantage !

Les fleurs

Comme il est agréable de recevoir des fleurs, oui mais au théâtre, il y en certaines que vous devriez plutôt éviter. Au 19ème siècle, lorsque un artiste recevait des œillets de la part du directeur, cela voulait dire que son contrat prenait malheureusement fin. Toutefois si à la place, il lui était offert des roses, son aventure continuait. Moralité, privilégiez les roses.

Les marins 

L’univers maritime à beaucoup influencé le monde du théâtre, on y retrouve d’ailleurs pas mal de son vocabulaire. Ainsi il est préférable d’éviter le mot corde ou encore de siffler. Aussi étrange que cela puisse paraître, à l’époque un sifflement pouvait provoquer un sacré capharnaüm. Les marins qui étaient également régisseurs avaient pour habitude de siffler afin de prévenir un changement de décors sur scène. C’est pourquoi il était préférable pour les acteurs de siffler en dehors du théâtre.

Les applaudissements 

Une jolie légende expliquerait pourquoi nous applaudissons au théâtre. A l’époque, les spectateurs pensaient que les acteurs étaient habités par des esprits lorsque ils jouaient une pièce. Ainsi, à la fin d’une représentation, les spectateurs applaudissaient pour faire fuir les esprits des corps des comédiens. Plus les acteurs étaient habités, plus les spectateurs applaudissaient et de ce fait plus le spectacle était réussi. Envie de vous faire applaudir ? Nos metteurs en scène vous guideront jusqu’au succès !

La relâche 

L’univers du théâtre est rempli de figures fantomatiques. Au même titre que les applaudissements, il est commun de fermer le théâtre au moins une fois par semaine afin de permettre aux acteurs de se reposer. Cependant une superstition dit que ce jour est aussi nécessaire pour laisser les esprits jouer leurs pièces, belle image n’est-ce pas ?

Les encouragements

Au théâtre il n’est pas conseillé de souhaiter bonne chance aux comédiens mais plutôt de dire « merde ». Certes, impoli mais autorisé de ce milieu et même fortement conseillé ! A l’époque où les spectateurs se rendaient au théâtre en calèche, ces calèches forcement tirées par des chevaux qui comme tout être humain avaient des besoins. Ainsi, plus il y avait de crottin devant l’entrée d’un théâtre, plus le spectacle s’annonçait florissant. Moralité, vous trouverez ici une occasion d’être impoli, mais en toute légitimité.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?
Des cours de théâtre, différents niveaux sont proposés toute l’année,
Pour découvrir et approfondir les techniques de l’acteur. Gérer ses émotions et libérer son expression orale.
Le mois de Janvier est propice aux nouvelles résolutions, de nouveaux groupes sont disponibles pour une rentrée décalée.

 

 

 

Poser votre question

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *