Robin francier a découvert le théâtre à l’âge 11 ans avec l’atelier de la MJC de Chilly-Mazarin et rapidement ça à été le coup de foudre, il a donc continué jusqu’au lycée où il a suivi les options lourdes et facultatives du lycée Jb Corot à Savigny sur Orge.

A 20 ans, il intègre le Cepit de L’edt 91, dans le groupe 8 et après trois ans et le DET en poche, il commence à travailler. Au cours de ces dernières années il a pu collaborer avec Bernard Bloch, pour la reprise de « la déplacée » d’Heiner Müller à la cartoucherie, ainsi qu’avec Christophe Laluque pour « Mirad, un garçon de bosnie » de Ad de bondt et « La tribu de Malgoumi » de Laurent Gaudé.

Il a aussi pu travailler avec Aurélie Ruby en participant au workshop « Exil de couple et couple en exil » organisé par la compagnie Pas suivant.

Ces collaboration avec Azzedine Hakka et le collectif el ghemza a donner naissance au spectacle « 7 seconds in god we trust » de Falck Richter et « Fable Bucolique » avec la compagnie à l’affût..

Durant ces quelques années grâce à la compagnie Amin théâtre, il est intervenu sur le territoire de l’Essonne par le biais d’ateliers et de stages…